Bienvenue, je suis Brigitte Vivier-Laÿs.
Thérapeute Psycho-corporelle, Somatothérapeute à Vichy, dans l’Allier.

Animée d’un profond besoin de donner par mes mains et d’accompagner par une présence bienveillante les personnes en situation de stress ou de mal-être j’ai décidé, en 2009, de stopper mon activité professionnelle pour m’investir totalement dans cette voie.

Je suis aujourd’hui somatothérapeute (du grec soma=corps) avec une approche Gestaltiste et je me présente volontiers comme une “accordeuse de corps et d’esprit”.

Le but de cette thérapie brève à médiation corporelle est d’accompagner une personne quand elle traverse une épreuve, qu’elle ne trouve pas d’issue et qu’elle peine à retrouver entrain et bien-être.

La Somatothérapie (de ‘’soma’’ = corps et ‘’thérapie’’ = soin) s’inscrit dans le registre des thérapies brèves psychocorporelles ; elle s’inspire des divers courants de la psychologie moderne et des techniques millénaires du toucher (massage).

Il ne s’agit pas en somatothérapie d’analyser le pourquoi – qui nous échappe toujours – mais de trouver la réconciliation par le dépassement des contraires, par l’abandon de la lutte contre les douleurs d’un passé révolu et en grande partie inconscient mais que nous continuons à porter dans l’espoir secret de le modifier et de le faire reconnaître aux yeux du monde.

A travers les obstacles, les difficultés, les chagrins, les désespoirs que la vie nous amène à rencontrer au présent, nous trouvons de multiples occasions de changer, de nous réconcilier avec les anciennes blessures afin qu’elles cessent de nous faire souffrir.

Dans l’accord à chaque fois renouvelé du corps, la réalité s’éclaire alors d’un jour nouveau et nous découvrons finalement que la vie est notre alliée, que nous sommes la vie même.

La somatothérapie est reconnue par la FF2S (Fédération Française de somatothérapie et de somatopsychothérapie).

Ton corps te croit sur parole alors, surveille tes mots…
Vincent Vega – Nettoyeur

Pourquoi ?

Dans notre société les conditions de vie de plus en plus  stressantes font que le corps paie le prix fort au stress. N’avez-vous jamais dit: « J’en ai plein le dos ! Je suis sur les rotules ! J’ai la peur au ventre ! J’ai la tête qui explose ! Les bras  m’en tombent ! J’en ai le souffle coupé ! » ?

Notre corps est le réceptacle de ce que nous vivons ; une mémoire vive qui enregistre nos émotions et notre relation au monde. Savoir écouter son corps, c’est toucher du doigt les tensions liées à son histoire personnelle depuis sa naissance : angoisses, stress, chagrins, coups durs, incompréhensions…

Parvenir à révéler l’origine de ces tensions, c’est déjà marcher sur le chemin de l’harmonie qui conditionne le mieux-être car mieux vivre son corps, c‘est mieux vivre sa vie.

Ce n’est pas ce qui arrive qui détermine notre vie,
mais plutôt ce qu’on choisit de faire avec ce qui arrive.
Annie Marquier « Le pouvoir de choisir »

Pour celles et ceux :

  • qui désirent comprendre le langage de leur corps et libérer les tensions liées au stress de la vie quotidienne,
  • qui voudraient dépasser une problématique de vie à laquelle ils font face (problèmes personnels ou familiaux, pression au travail, addictions, phobies, insomnie…),
  • qui voudraient travailler corporellement en complément d’une thérapie verbale,
  • qui sont à la recherche d’un accompagnement face à un changement (deuil, séparation…),
  • qui ont le sentiment de ne pas trouver leur place, de ne pas trouver de sens à leur vie, qui s’ennuient, qui ont difficultés à gérer ou à dire leurs émotions,
  • qui souhaitent vivre mieux les réactions des autres,
  • qui, tout simplement, cherchent des moments calmes, de détente et de respiration, pour aller vers un mieux-être, retrouver leur énergie vitale, libérer leur créativité, devenir ce qu’ils sont vraiment,
  • pour les managers,  employés, collaborateurs, qui voudraient améliorer leur relationnel et leur bien-être dans leur milieu professionnel. J’interviens alors dans les entreprises et associations, sous forme d’ateliers de bien-être au travail : gestion du stress, respiration, relaxation par visualisation et ressenti, lien relationnel, Do in, etc.

 

Contre-indications :

L’accompagnement n’est pas adapté en cas de troubles psychiatriques, de décompensations graves qui impliquent une désorganisation de la personnalité ou d’importantes difficultés d’adaptation sociale comme les psychoses et qui demandent à être prises en charge par les professionnels médicaux, psychiatres et para médicaux.

Dans certains cas, le soutien peut se faire uniquement avec l’assentiment des professionnels médicaux pour aider la personne à mieux vivre sa maladie.

Tout ce qui nous irrite sur les autres peut nous conduire à
une meilleure compréhension de nous-mêmes.
Jung

Corps et esprit sont intimement liés ; ce qui se passe dans notre corps influence notre mental et réciproquement.

Le corps porte en lui les mémoires de son vécu personnel. Nos souvenirs douloureux, nos traumatismes anciens, nos blessures intérieures, nos peurs, nos angoisses, nos expériences de vie sont refoulés dans l’inconscient. Ils s’inscrivent dans notre mémoire corporelle formant ainsi une véritable cuirasse protectrice jusqu’à modifier notre posture et notre caractère.

La bonne nouvelle est que notre corps dispose aussi de toutes les ressources pour nous permettre d’évoluer !

La thérapie psychocorporelle vous invite à contacter votre ressenti plutôt que de chercher à comprendre : votre corps montre le chemin…  Elle aborde l’être dans sa globalité, dans toutes ses dimensions, qu’elles soient corporelles, mentales, émotionnelles, psychiques, voire spirituelles.

C’est une approche douce permettant la libération des blocages émotionnels  qui conduisent aux tensions, douleurs corporelles, mal-être…

Elle aide à dévoiler et à exprimer la douleur et les besoins véritables qui se cachent, à remettre en mouvement et relâcher les traumatismes, les mémoires, les tensions, à se recentrer, à se retrouver.

Lors des séances individuelles, la relation avec le praticien s’appuie sur l’écoute, la bienveillance, le respect et la présence à l’autre, pour déterminer un objectif et un nombre de séances  liés à la problématique de corps et de vie.

Cette relation de bienveillance met l’accent sur la respiration et se personnalise grâce à des techniques (*) de toucher et d’intégration (rêve éveillé, visualisation, expression, mouvements,…) afin de révéler puis de libérer les tensions émotionnelles et corporelles.

Les séances espacées et régulières ont pour but de mettre en œuvre l’accompagnement et un suivi de la personne pour qu’elle retrouve équilibre intérieur, connaissance et confiance en soi, dans la finalité de développer un mieux-vivre personnel et relationnel en toute autonomie.

La durée de l’accompagnement peut aller de 10 à 25 séances d’une heure à 1h30 chacune en fonction de votre objectif de départ et de votre évolution lors du travail.

Cette démarche active et responsable demande un engagement de votre part à partir d’un objectif que nous poserons lors des premières séances. Nous établirons, au fil du temps, des points de suivi pour mesurer le chemin parcouru vers une amélioration des symptômes psychosomatiques et des changements de situation de vie.

 (*) Les techniques proposées s’inscrivent dans une démarche de mieux-être et ne peuvent en aucun cas se substituer à des traitements allopathiques ou suivis médicaux quels qu’ils soient.

Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire
Jung

Toutes les techniques abordées ci-après s’inscrivent dans une démarche de mieux-être à l’exclusion de tout objectif médical ou paramédical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de santé chaque fois que cela est nécessaire et de poursuivre votre traitement.

La Relation d’Aide par le Toucher®

Qu’est-ce que la Relation d’Aide par le Toucher® ?

C’est une thérapie par le  corps pour retrouver votre dynamique de vie,une somatothérapie reconnue par la FF2S (Fédération Française de Somatothérapie et de Somatopsychothérapie), un accompagnement psychocorporel, pour vous faire dépasser vos difficultés de vies, en même temps qu’elle vous apporte un mieux-être corporel et un meilleur relationnel.

La thérapie s’appuie sur  trois principes :

  1. Toute problématique de vie se retrouve dans le corps et inversement.
  2. Tout changement dans le vécu corporel entraine un changement dans la vie.
  3. La qualité de la relation thérapeute-patient est un facteur essentiel de réussite de l’aide (le terme « patient » est utilisé ici dans le sens étymologique de ‘’patiens’’ = ‘’celui qui souffre’’).
Protocole et outils de la Relation d'Aide par le Toucher®

Prendre contact avec les sensations qui vous habitent, les définir par des mots, et pas seulement en représentation mentale, permet de mobiliser sa conscience par le ressenti ; le toucher devient réparateur.

La Relation d’Aide par le Toucher® utilise un protocole et des outils :

  • Travail sur une série de séances (avec fixation d’un objectif dans le corps et dans la vie.  L’objectif est déterminé avec la personne à partir de sa demande et de  son chemin de vie ; il peut être redéfini pendant la série de séances.
  • Toucher de détente, toucher physique et énergétique sur des zones de tensions spécifiques du corps, associés à une respiration relâchée pour aider à une amélioration des symptômes corporels.
  • Accompagnement émotionnel et intégration verbale de vos vécus avec des outils spécifiques (ressenti corporel ou émotionnel, souvenirs, images intérieures, clarification relationnelle,…) pour aider à des changements de vie. C’est la continuité et le complément indispensable de l’aide apportée par le toucher.
  • Outils de toucher : massage californien, shiatsu, réflexologie plantaire, relaxation coréenne, polarités énergétiques et diverses approches d’intégration verbale.

La démarche est globale, elle prend en compte toutes les dimensions de l’humain : corporelle, affective, mentale et relationnelle.

Comment la Relation d’Aide par le Toucher® fait-elle le lien entre le corps et la vie ?

L’accompagnement verbal permet au client de faire le lien entre ce qu’il ressent et sa difficulté de vie. Cet accompagnement verbal n’est pas une analyse intellectuelle : il consiste en des processus d’aide spécifiques et précis qui permettent à la personne d’utiliser ce ressenti pour sortir de sa difficulté. A mesure que la personne se sent différente, elle se repositionne dans sa vie et ses symptômes psychosomatiques disparaissent.

Pour ce faire, le thérapeute dispose de trois grilles de lecture principales :

  1. La première sert à analyser l’organisation de la posture du corps qui reflète une certaine attitude de vie. Le thérapeute va retrouver dans le corps des tensions qui correspondent à cette posture et qui sont en relation avec la problématique de la personne.
  2. La deuxième grille de lecture comprend toutes les correspondances qui sont issues de la médecine orientale (la loi des cinq éléments de l’acupuncture et du Shiatsu). Cette grille permet de mieux comprendre les symptômes corporels en lien avec les habitudes de vie et les émotions de la personne.
  3. La troisième grille, la grille principale, est plus spécifique : la structure psychosomatique du corps s’organise en étages tout le long de la colonne vertébrale. Chaque étage inclut des structures corporelles (muscles, articulations), des zones vertébrales, des organes internes et correspond sur le plan énergétique aux chakras, les centres d’énergie du corps en relation avec les plexus nerveux et le système hormonal. Chaque étage est aussi en lien avec un « enjeu de vie » qui correspond à « ce qui pose problème » au patient dans la situation à laquelle il est confronté. Ces correspondances corps-esprit spécifiques à la Relation d’Aide par le Toucher® se vérifient remarquablement bien dans la pratique. Elles permettent au thérapeute de décoder rapidement la signification des symptômes psychosomatiques et des ressentis corporels qui se manifestent aux différents étages du corps pour mieux aider la personne dans l’intégration verbale.

La Gestalt-thérapie

Inventée par Fritz Perls, la Gestalt-thérapie est une des thérapies psychocorporelles les plus répandues dont il disait : « La Gestalt est une méthode trop efficace pour n’être réservée qu’à des malades ! ».

C’est pourquoi, au-delà de l’aspect thérapeutique, elle est souvent présentée comme un art de vivre profondément marquée par les valeurs existentialistes de liberté d’être et de s’exprimer dans le respect de l’originalité de chacun.

Son principe : vous ne devez négliger aucun élément de votre vie, de votre comportement, de votre passé, de votre psychisme ou de votre corps, si vous voulez aboutir au mieux-être et à la guérison et pour cela vous devrez privilégier la description des phénomènes et non leur interprétation.

Dans cette méthode, chaque élément travaillé – par exemple, la façon dont on s’exprime face à autrui – est toujours replacé dans son contexte global et mis en relation avec les autres éléments de notre personnalité.

Pour y parvenir, il faut donc découvrir sa propre unité, sa propre structure interne, dans l’interaction de ses cinq dimensions principales (physique, affective, rationnelle, sociale et spirituelle) et avoir une vision d’ensemble de soi-même (notion holistique du ‘’tout’’) avec l’aide d’un thérapeute fortement impliqué qui s’attachera à centrer la relation sur le « comment ça se passe », plutôt que sur le « pourquoi ».

Ce dialogue permanent client-thérapeute utilise tous les langages disponibles : la parole, mais aussi la posture, tous les gestes et micro-gestes semi-conscients, les émotions explicites ou sous-jacentes.

La démarche se focalise sur les processus continus d’adaptation d’un individu à son environnement proche, sur sa manière unique d’entrer en contact avec ses semblables.

Elle aide à prendre conscience de ses propres modes de fonctionnements habituels, qu’ils soient adaptés à chaque nouvelle situation ou devenus désormais obsolètes.

Elle favorise l’expérimentation du nouveau, du différemment, pour observer ce que cela change en soi et ainsi ouvrir de nouvelles façons d’être en relation et permettre ainsi de choisir parmi les modes possibles d’interaction avec l’environnement, celui qui sera le plus adéquat pour satisfaire son besoin présent.

Les outils les plus courants en Gestalt-thérapie sont :

  • l’amplification (rendre explicite ce qui est implicite),
  • la mise en action (jouer un épisode de la vie),
  • l’ »awareness » (ici et comment),
  • l’interpellation directe (adresser la parole l
  • le monodrame (exprimer les différents personnages qui sont à l’intérieur de nous), directement à une personne même absente),
  • les résistances (mécanismes de défense appropriés à une situation ou blocages anachroniques).

Le client n’est pas un patient passif qui subit un traitement, mais un client demandeur, un partenaire à part entière, voire un co-thérapeute actif dans son propre traitement. C’est lui qui confère un sens à chaque acte de sa vie et s’il désire changer, c’est en restant lui-même, lui-même autrement et non un autre lui-même  (« théorie paradoxale du changement » de Beisser).

L’important n’est pas ce que l’on fait de moi
mais ce que je fais avec ce qu’on a fait de moi
Jean-Paul Sartre

Je ressentais cependant le besoin de donner par mes mains et d’accompagner par une présence bienveillante, les personnes en situation de stress ou de mal-être.

Formée à la communication, j’ai pratiqué les relations presse, publiques et extérieures, au service d’entreprises et d’entrepreneurs, dans des secteurs très variés : sport, cosmétiques, formation, institutions, grand public… avec pour objectif d’accompagner les dirigeants qui me faisaient confiance dans leurs stratégies de communication et de faire savoir.

Ma plus grande chance professionnelle est d’avoir toujours été tournée vers ce que j’aime : les gens, le monde qui bouge, la bienveillance, dans le respect d’une grande éthique de vie.

En résumé, j’ai vécu mes rêves et accompagné des personnes à vivre les leurs.

Je ressentais cependant le besoin de donner par mes mains et d’accompagner par une présence bienveillante, les personnes en situation de stress ou de mal-être.

En 2009, j’entreprends alors, en parallèle de mon métier, une formation didactique sur quatre ans en adéquation avec mon projet : l‘accompagnement psychocorporel et la somatothérapie au sein de l’Ecole du Toucher Psycho Corporel (ETPC).

En 2012, je quitte Lyon pour Vichy, ville de bien-être par excellence, et je mets en œuvre mes compétences de Praticienne Bien-être au sein de mon cabinet “Moments Calmes” fortement imprégné de cette recherche d’équilibre et de mieux-être que toute personne mérite dans une société exigeante et éprouvante.

Je suis  aujourd’hui Somatothérapeute :

  • membre adhérent de la Fédération Française de Somatopsychothérapie et Somatothérapie (FF2S).
  • Certifiée en techniques de toucher et en ’Relation d’Aide par le Toucher®’ (méthode Abrassart)
  • Certifiée en massages Mieux-Etre et Praticienne du toucher psychocorporel.
  • Praticienne en Gestalt-Thérapie

Aujourd’hui, je consolide mes compétences de thérapeute par une formation continue de psychothérapie intégrative au centre de formation INDIGO (http://www.indigo-formations.fr).

Je suis régulièrement supervisée par ces différents organismes de formation.

Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir
Jung

Comment se déroule la thérapie ?

Le processus de la relation d’aide se déroule sur une série de 8 à 20 séances d’environ 1h (*), une fois par semaine ou tous les 15 jours pour que le bénéfice des séances se cumule.
Votre rythme et vos capacités d’implication et de changement sont respectés. Pour certains patients quelques séances suffisent ; d‘autres souhaitent bénéficier d’un soutien régulier tant qu’ils en ont besoin (au-delà de 20 séances).
(*) Il est possible, à votre demande, de vous proposer des séances plus longues de 2 ou 3 heures, une fois par mois.

La première séance

Dans la vie et dans le corps…

Cette première séance nous permet avant tout de nous rencontrer.

C’est l’occasion pour vous d’exprimer ce qui vous amène (votre problématique ou difficulté) à votre choix d’une thérapie brève à médiation corporelle.

Vous êtes invité à parler de vos symptômes corporels et des difficultés de vie que vous rencontrez.

Cet entretien de départ peut être complété au fil des séances selon votre facilité à parler de vous. Il permet d’appréhender votre problématique dans sa globalité corps-esprit et d’aborder votre double objectif de mieux-être dans votre vie et mieux-être dans votre corps.

C’est un espace de parole ouvert et couvert par le secret professionnel. Il pose les bases de la relation de confiance Thérapeute (‘’celui qui prend soin de’’) et Patient (‘’celui qui souffre’’) et de la collaboration pour les prochaines séances.

Nous allons ensuite nous mettre d’accord sur le cadre, c’est-à-dire les modalités pratiques de la thérapie (durée, fréquence et tarif) :

Cette première séance, d’environ 1H30, ne vous engage en aucune manière.

Engagement

Parler de ses difficultés et livrer son intimité à une inconnue ce n’est pas facile. Il est nécessaire pour que votre processus thérapeutique soit efficace que vous vous sentiez en confiance et en sécurité dans une relation thérapeutique fiable.

Nous nous donnons deux ou trois séances avant de nous engager dans ce travail commun, engagement entre nous et, surtout, de vous à vous.

Les séances suivantes

Un engagement mutuel pour une série de séances avec un double objectif corps / vie :

  • C’est votre dynamique intérieure et votre vécu corporel qui articulent les séances comme le meilleur chemin à suivre pour résoudre votre problématique.
  • Chaque séance se déroule à partir du vécu amené.

Les entretiens sont toujours interactifs et en lien avec l’approche psycho corporelle.

Je fais, avec vous, le point sur votre ressenti, comment vous vivez votre vie, ce qui se passe.

Les premières séances vont d’abord vous aider à vous détendre, à vous sentir mieux globalement. Elles permettent de mieux situer vos difficultés et d’installer avec vous une relation de confiance.

En quelques séances les symptômes psychosomatiques s’améliorent souvent rapidement, cependant, pour des résultats durables, il vous faut le temps de clarifier votre vécu et de mettre en œuvre de nouvelles attitudes de vie.

S’en suivra un travail plus spécifique sur l’exploration des différents vécus, tout en vous aidant à clarifier votre ressenti et votre vécu. Toutes les 4 ou 5 séances nous ferons ensemble un point, avec la possibilité d’éventuellement réorienter les séances suivantes.

Certaines séances sont uniquement corporelles, d’autres peuvent être uniquement consacrées à l’intégration :
– le travail verbal : l’échange, la présence et l’écoute bienveillante, vous permettront une parole libre basée sur la libre association des pensées, des images et des ressentis.
– la conduite d’exercices corporels guidés : relaxation, respiration, rêve éveillé, pleine conscience.
– le travail avec le toucher thérapeutique : mise en relation avec soi et l’autre par le toucher accompagné d’un échange verbal (intégration).

La fin de la thérapie

L’arrêt se fait lorsque vous estimez que l’objectif de corps / vie est atteint.

Vous êtes libre d’arrêter ou de suspendre votre thérapie quand vous le souhaitez.

Une ou deux séances de clôture (que vous annoncez) nous permettrons de valider ensemble la fin de ce chemin commun.

Les dernières séances sont un temps de bilan du chemin parcouru, de reconnaissance des nouvelles ressources dont vous disposez afin de conforter vos nouvelles attitudes de vie.

Nous pouvons programmer quelques séances de suivi plus espacées – ou des séances ponctuelles quand et si cela s’avère nécessaire pour vous – ou, à tout moment, une reprise d’une nouvelle tranche de thérapie.

Les modalités pratiques

Le tarif
Il s’agit d’un accord entre nous posé lors de la première séance.

La fréquence
Les séances ont habituellement lieu toutes les semaines ou toutes les deux semaines.

La durée
La séance dure de 1h à 1h15. Le tarif est ajusté selon la durée de la séance.

Les conditions d’annulation
Vous pouvez reporter ou annuler une séance jusqu’à 48h avant celle-ci. Au-delà de 48h, les séances sont dues.

La confidentialité
Je m’engage à respecter la confidentialité du contenu des séances.

Les interventions en milieu professionnel (entreprises, associations) font l’objet d’un devis avec délivrance d’un cahier des charges.

La clarté, ne naît pas de ce qu’on imagine le clair,
mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur.
Jung

L’agrément de la raison ne suffit pas pour adopter une éthique. Il faut aussi l’adhésion du cœur.

Dans le monde de l’accompagnement, une génération nouvelle d’usagers voit le jour : celle de citoyens libres et responsables, en désir d’évolution, de conscience, de sens et de mieux-être. Dans cette quête, ils expriment le besoin de trouver une source de réponse en eux-mêmes, mais ressentent parfois le besoin d’être accompagnés par un professionnel, le somatothérapeute, qui prendra en compte les équilibres complexes de la personne dans sa réalité physique, psychique et spirituelle.

Il s’imposera le devoir d’agir dans l’exercice de sa profession avec le maximum de science et de conscience bienveillante et de se comporter de façon adaptée et respectueuse vis-à-vis de la confiance qu’on lui témoigne et pour cela il gardera active et vivante la dynamique nécessaire à l’accomplissement de cette tâche, par tous les moyens de travail sur lui-même, de supervision, de formation, d’ouverture aux autres et au monde.

En application de ces principes, notamment :

  • j’ai accompli une psychothérapie personnelle,
  • je me suis formé auprès de l’ETPC et INDIGO formation,
  • je suis en formation continue de Psychothérapie intégrative,
  • je bénéficie d’une supervision régulière.

Le somatothérapeute est tenu, dans le cadre du strict respect de la loi, au secret professionnel.

Je m’engage en outre à :

  • Exercer légalement en étant déclaré comme professionnel libéral ; n°SIRET : 431 641 398 ; APE : 8690F (Activités de santé humaine non classées ailleurs).
  • Respecter la dignité de la personne en traitement.
  • M’interdire et interdire tout passage à l’acte violent.
  • Fixer les honoraires avec tact et mesure et m’interdire toute exploitation matérielle et financière.

Membre de la « Fédération Française de Somatopsychothérapie et Somatothérapie » (FF2S), je m’engage à respecter :

Le sage n ‘aspire pas au plaisir, mais à l ‘absence de souffrance
Aristote

Le coin des livres

Sur la Relation d’Aide
  • La Relation d’Aide par le Toucher, Jean-Louis Abrassart
  • Le toucher libérateur, Jean-Louis Abrassart
  • Thérapeute à cœur ouvert, Michel Claeys Bouuaert
Sur la Gestalt
  • La Gestalt – L’art du contact, Serge Ginger
  • Le Moment Présent en Psychothérapie, Daniel N. Stern
  • Vivre à la Frontière, Laura Perls
  • Panser l’impensable, Dr Fernande Amblard
  • Le Corps Retrouvé en Psychothérapie, James Kepner
Sur la Somatohérapie
  • Réveiller le Tigre, Peter A. Levine
  • Guérir Par-Delà Les Mots, Peter A. Levine
  • Les cicatrices émotionnelles, Clyde W. Ford
Sur les Thérapies Psychocorporelles
  • L’Analyse Bioénergétique, Alexander Lowen
  • La Spiritualité du Corps, Alexander Lowen
  • La Pratique de l’Analyse Bioénergétique, Alexander Lowen
  • La Joie Retrouvée, Alexander Lowen
  • Entre Psyché et Soma, Gerda Boyesen
  • Chakras & Archétypes, Almbika Wauters
Livres pour un corps blessé
  • Les 5 blessures, Lise Bourbeau
  • Guérir son enfant intérieur, Moussa Nabati
  • Renouez avec Votre Enfant Intérieur, Margaret Paul
Le coin des livres que j’ai aimés
  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Raphaëlle Giordano ; l’accompagnement original d’un routinologue.
  • Le chevalier à l’armure rouillée, Robert Fisher (Broché); un livre qui parle au cœur et à l’âme, un conte d’une portée universelle.
  • Un territoire fragile, Éric Fottorino (Poche) ; l’auteur  explore ce territoire fragile sous la peau et rend palpable, avec pudeur et sensibilité, la douleur et la fêlure. Prix Europe 1 et prix des Bibliothécaires 2000.
  • La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite, Olivier Clerc (Broché); 7 contes zen, pleins de sagesse et d’optimisme !
  • Petit traité de la connaissance de soi, José Le Roy (Broché); très pédagogique et abordable, pour approcher les mécanismes de ce qu‘est une connaissance de soi.
  • Réconcilier l’âme et le corps de Michèle Freud; 40 exercices faciles de sophrologie (1CD audio).
  • Calme et attentif comme une grenouille, Eline Snel; la méditation pour les enfants avec leurs parents et un support CD audio.
  • Dis-moi où tu as mal : Le Lexique, Michel Odoul ; plus de 300 pathologies ou traumatismes décodés, approche somatique.

Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie
Montesquieu

La Route de la Soie était un faisceau de pistes par lesquelles transitait la plus précieuse des marchandises. Bien des siècles plus tard, au cœur de Vichy, cité du bien-être, dans une maison de caractère de style anglais de 1904, au 10 rue des Sources, un cabinet de somatothérapie mêle éthique, bienveillance, respect et confidentialité.

Dans cet espace d‘accompagnement et d’écoute confidentielle, chacun emprunte des chemins abandonnés pour retrouver une relation harmonieuse à son corps et à la vie ; une sorte de Route de Soi.

Écrivez-moi...